~ Rpg sur l'univers des Roses Noires ~
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 -2 Février-Durant la nuit-Entre deux mondes

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandman
Marchand de Sable
avatar

Nombre de messages : 274
Localisation : un milieu ethere
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: -2 Février-Durant la nuit-Entre deux mondes   Mer 7 Sep à 16:06

[hj : le cauchemar de marc est vraiment horrible , toute ma haine et ma colère y est passer , enfin j'espère, Sacher aussi que j'ai supprimer de passage qui même a moi me faisais frémire de peur. Âme sensibles s'abstenir je pense que ce poste devrai être interdit au moins de 16 ans car vraiment choquant. Cette avertissement est bien Hors jeu merci d’en tenir compte !!!!! ]


Lucius vit que le jeune marc allais entrer dans le domaine voisin et qu'il ne pourrai pas le suivre plus loin si il n'intervenais pas tout de suite , car son pouvoir le quittais au fur et a mesure qu'il s'éloignais de ses terres natales.
(Terre natal car terre qui l'on vu arriver ici , vu qu'il n'est pas né a proprement dit )

[ bruit : une branche craque]
Le jeune marc s'arrête , Lucius fait un saut de plusieurs mettre en l'air et monte en au d'un chêne , de la il se saisi d'une poignée de sable de Brocéliande et la jette sur le jeune garçon qui s'endort aussi vite .... Lucius commence a envoyer des songes maléfique au jeune garçon ici il est a découvert pas de temps pour le plaisir, ce dit-il, l’énergie avant tout. La nuit est presque fini en plus , alors il ne va pas pouvoir faire tout se qu’il veut .

« Le jeune Marc est dans une arène Romaine, un silence de mort plane sur ces lieux, il est juste vêtus d’un simple morceau de lin qui lui couvre le ventre , le bas ventre et l’arrière train .Ses pieds nu marche sur de la roche coupante et abruptes, a l’autre bout de l’arène , glisse lentement sur le sol un lourd grille en métal rouillé et grince sur le sol rocailleux. Marc distingue dans l’obscurité de l’enclave des yeux rouge et vert qui brille et qui se rapproche de l’arène, il recule d’un pas il est stupéfait par ces animaux qui passe le pas de la porte , des choses improbable qu’il n’aurait jamais pu imaginer tout seul. 3 lions a 6 têtes avance en faisant tinter leur griffe au sol, et des trois lions ,s’approche même d’un mur et commence a le griffer, un autre le regard fixement en se léchant les babines, enfin le troisième a ses six têtes qui se mette a rugire en même temps . Marc regard autour de lui mais ne trouve rien pour se défendre si ces bête attaque.
Soudain tous les bruits s’arrête les lions se poussent sur le cotée et font place a une sorte de chef un lézard gigantesque qui a 3 queue, un gueule au crocs gigantesque et affûter tel que leur tranchant brillais. On aurai dit des épées ….
Le lézard commençais a charger et se jeta sur la cuisse droit de marc, le jeune homme au pied trancher maintenant , courais dans cette arènes, les lions le regardais nonchalamment , il semblais qu’il ne comprenais pas un tel courage alors il se mirent a le poursuive, le premier mordis dans sa cuisse gauche, l’autre la jambe droite , le troisième a l’épaule droite.
Marc avait 6 têtes de lions prêtes a dévorer sa cuisse gauche , 6 autres têtes pour la jambe droite et 6 encore pour dévorer son torse .Le lézard arriva le lion sans lâcher leur proies s’écarter de manier a écartelé le jeune homme au sol .
Le soleil était haut et lui brûlais la peau nu de sa face et le sol tranchant lui découpais le dos en fine lanières .l’ombre de la tête du lézard sur son bas ventre le soulageais de la morsure du soleil, mais pourtant ne le rassurai pas, surtout lorsqu’il vie le lézard ouvrire la gueule le plus grand possible et lui planter les mâchoire dans le ventre… D’un coup de tête, le lézard, arrachait tout le bas ventre de Marc , La douleur lui était incomparable a ces qu’il n’eu pu connaître avant, il sentais qu’il allais mourir…. »

un chouette vie se poser sur la branche du meunier qui cède sous leur poids le meunier perd le contrôle du rêve dans sa chute. A terre un peu sonné, il reprend le fils du cauchemar .

« Marc ne compris pas les fauves avait disparu , le lézard aussi. Il essaye de se persuader qu’il est dans un mauvais rêvé et qu’il doit se réveiller , mais ça n’a jamais été aussi réel.

La porte coulisse a nouveau , marc sais que si ce n’est pas un rêve il ne pourra même plus bouger, son bas ventre arracher , ses jambe détruite et son bras découper ne lui seront plus d’aucune utiliser.

Un table tirer par deux bœuf entre dans l’arène. Une table ronde, enfin presque rond elle a un angle d’environ 45 degré de découper et il y a des attache sur les coter de la table . comme si on voulais écartelé quelqu’un.
Deux garde entre avec une prisonnière qui saigne de partout, elle a été battu jusqu’au sang avec des ronces et des ortie si il en crois les cloques qu’elle a sur la peau, même son visage n’a pas été épargner, et pourtant, il semble qu’il la connais….
-LUNA !!!!!!!!!!!!!!! Hurle t il
les deux homme attache Luna sur la table et arrache se vêtement , un troisième entre , la marc le reconnais de suit c’est le sir Farhell, il tient une rêne dans sa main et au bout de la rêne un âne .Ils s’approche de la table sur laquelle est ficeler la femme de sa vie.
Mais Marc vois bien que quelque chose n’est pas normal avec cette âne… Il est en érection….
Marc se met a bouger et a se traîner sur le dos avec son bras gauche, il a compris ce qui va se passer, et il doit a tout pris l’en empêcher
Sir Farhell aide l’âne a monter ces pattes avant sur la table de chaque coter du corps de Luna. Et de sa main ganter dirige le sexe de l’âne vers celui de Luna. D’un coup de rein , l’âne pourfend la pauvre fillette, qui pousse un Hurlement de douleur. L’âne transperce l’enfante dans son intimité la plus profonde et lui ravage le ventre de son sexe énorme, l’âne prend son plaisir très rapidement et quand il se retire il entraîne avec lui une partit des intestins et de l’estomac de la jeune fille qui agonise sur la table . Le sang et d’autres liquide macule le sol de l’arène. Marc qui avait réussi a se rapprocher suffisamment de la table , tend le bras gauche en pleurant , et caresse la main attacher de la jeune fille .
Puis jette un regard noir au sir Farhell, qui rigole a grande voix. Farhell sort alors son épée et pourfend le cœur de marc en hurlant , pour toi mécréant. Puis plus rien »

le coq venais de chanter le début de l’aurore, Lucius devais vite rentre au moulin discrètement il mis sa cap de l’ombre et parti sans faire un bruit laissant le jeune marc finir sa nuit dans les mousses et les lichens doux.


[suite des l’action au moulin on est ici le 3 fev au matin]

_________________
Quand entre la nuit je rode pres de vos reves.
Quand revient le jour je suis l'amerume sur vos lèvres.
Et dans votre tete le reve consommé
C'est moi qui vous l'ai donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-2 Février-Durant la nuit-Entre deux mondes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temple de la Rose Noire :: En Jeu ~ :: * Alentours * :: Autres domaines-
Sauter vers: